"Trélazé Citoyens Solidaires" répond à la lettre ouverte d'ADDULT

Publié le par addult

Dans le cadre de l’élaboration de son programme la liste TRELAZE CITOYENS SOLIDAIRES s’est donnée comme première priorité de faire revivre LA DEMOCRATIE LOCALE dans notre Ville.
Les Trélazéens , les associations doivent être non seulement consultés mais entendus avec respect et dans la sérénité sur tous les projets. Les Trélazéens ne doivent pas subir les choix des élus mais être associés dans une véritable démarche participative.
Le cadre de vie est primordial et doit être respectueux de l’environnement.

Un cadre de vie « ardoizéen » durable, pour 20 000 habitants à l'horizon 2020
Rendre cohérent et soutenable le développement de notre ville ardoisière

  • Maîtriser la densification urbaine pour mieux accueillir les nouveaux habitants.
  • Favoriser un cadre de vie de « vivre ensemble » dans les quartiers et les espaces publics : rendre plus agréable les places publiques, développer les jardins familiaux, imaginer des jardins et vergers communaux, installer des aires de jeux pour les enfants dans les quartiers non pourvus.
  • Encourager les circuits courts de consommation : à la cuisine centrale, en soutenant des AMAP, en favorisant l'installation de producteurs locaux sur les marchés de la ville
  • Engager la ville dans une vraie politique d’économie d’énergie : panneaux photovoltaïques sur les bâtiments de la ville, véhicules propres et vélos à la disposition des employés communaux, restriction de l'éclairage nocturne (aux abords de la mairie et de la salle Arena) et des panneaux lumineux publicitaires, gestion naturelle des espaces verts (eco-pâturage, fauchage tardif,...)
  • Améliorer et sécuriser les transports doux : les voies cyclables doivent tisser la commune, chaque quartier, chaque équipement sportif ou culturel, chaque école doit être relié à une voie cyclable sécurisée en site propre ou correctement matérialisée. Accompagner les initiatives de « vélobus » à l'image des « pédibus »,
  • Donner la priorité aux transports publics (le quartier de la Quantinière doit être desservi) ; favoriser les transports intercommunaux (vers les Ponts-de-Cé, St-Barthélémy) ; étudier la gratuité des transports publics aux scolaires pour les déplacements sur la commune.
  • Préserver le patrimoine Trélazéen : ardoisières, manufacture.
  • Exiger un habitat durable et raisonné : faire respecter des contraintes environnementales dans les cahiers des charges des constructeurs (récupérateurs d'eau de pluie, installation solaire thermique, composteurs dans les quartiers, espaces verts, jonction au pistes cyclables)

Tous ces engagements doivent faire l’objet de concertation permanente entre les élus, les associations concernées et les Trélazéens .

Cette orientation a été approuvée par notre groupe. Nous solliciterons la participation des différents partenaires et nous veillerons à donner toutes les informations nécessaires pour que la concertation se fasse en toute clarté comme nous nous sommes engagés à le faire dans tous les domaines qui touchent à la vie Trélazéenne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article