Fermeture des Ardoisières. Trélazé menacée par la remontée des eaux

Publié le par addult

Enquête de Ouest-France du 15 mai 2014 sur la fermeture des Ardoisières d'Angers qui signifie, dans un proche avenir, l'arrêt des pompages. Du moins par l'entreprise. La commune craint des inondations.

"Trélazé est construit sur des marécages" rappelle Pascal Houdemont, président du musée de l'ardoise. "Vous le voyez du côté du parc du Vissoir ou au ruisseau du Lapin qui se trouve au niveau naturel du bourg. Si Trélazé est à sec, c'est parce qu'il y a du pompage et un assèchement du sol depuis 600 ans".

Fermeture des Ardoisières. Trélazé menacée par la remontée des eaux
Fermeture des Ardoisières. Trélazé menacée par la remontée des eaux

Publié dans le petit rapporteur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article