Jeudi 7 mars, à 20 h 30, réunion publique salle Maraîchère.

Publié le par addult

Le président Pascal Reysset et le trésorier Jacques Lafon font le point.

Le projet L’association Addult (développement durable Loire Trélazé) se lance dans un nouveau projet inédit : réaliser un inventaire de la biodiversité de Trélazé. Après un constat alarmant mettant en avant le net recul de la biodiversité dans le monde et en France, l’association a décidé de mettre en place cette action. « Notre but est de recenser la faune et la flore de Trélazé. C’est un challenge puisque, d’habitude, ce genre de projet est réalisé par des professionnels. Nous, nous avons voulu que ce soit une action éco- citoyenne, explique Pascal Reysset, président de l’association. Le territoire de Trélazé possède une biodiversité intéressante grâce à une présence importante de l’eau sous différentes formes, des friches, des bois, des zones agricoles, des jardins privés, ou encore des espaces publics. Avec ce projet, il s’agit de mieux faire connaître cette richesse aux habitants, repérer les points faibles ou pistes d’amélioration de la biodiversité. Surtout, il s’agit de protéger ce qui existe. » Un travail conséquent réparti en trois ans L’association a pour objectif de partager ce travail avec les élus, les écoles trélazéennes intéressées, les associations de quartier volontaires. Pour réaliser cet inventaire, Addult s’accompagne notamment de la ligue pour la protection des oiseaux, de la sauvegarde de l’Anjou. Ce travail, conséquent, durera trois années. « Pour la première année, nous avons décidé de nous concentrer sur les arbres, les oiseaux et les amphibiens. Les deux autres seront consacrées à la faune et la flore », explique Pascal Reysset. « Ce n’est pas courant de commencer par les arbres, mais nous avons fait ce choix car ils sont la base de la biodiversité », précise Jacques Lafon, trésorier de l’association. Pour travailler, Addult a décidé de s’organiser en quartiers. Elle en a comptabilisé onze. « Nous avons choisi cette méthode pour que les habitants puissent s’y intéresser en comprenant que ce n’est pas une démarche intellectuelle. » L’association a déjà réalisé des sorties dans ces quartiers pour découvrir les arbres et oiseaux. « Nous allons continuer tout le printemps, c’est pour cela que nous recherchons des intéressés. » Ainsi, Addult organise une réunion publique, jeudi 7 mars, pour présenter la démarche aux intéressés et présenter ses premiers résultats. « Elle est le point de départ de ce projet », ajoute Pascal Reysset. 

Publié dans Agenda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article